De retour d’une tournée démarrée en mars 2013 à travers l’Amérique du Sud, les USA et  l’Europe, Sergent Garcia est enfin de retour sur le devant de la scène française. Retour attendu, à hauteur des espérances d’un public en effervescence.

Au cœur d’une dynamique intense, le groupe fait son show à l’occasion de la fête de la musique 2013 à Mantes la Jolie au rythme de son mouvement « salsamuffin ». Mouvement qui captive un public venu en nombre, partager tout ce que la musique latine peut déchaîner. Ça se déhanche, ça vibre, ça chante et le sourire fendu de chaque musicien est en synchronisation parfaite avec celui de la foule. Bruno Garcia, ancien guitariste du groupe punk Ludwig von 88, homme sans frontières ni barrières, navigue depuis 1997 dans la quintessence d’une musique latino. Fidèle à lui-même, il a entraîné le public dans son engagement au son des percussions, accordéon avec son 8ème album « Una y Otra Vez » (« maintes et maintes fois ») sur le label Cumbancha. On y retrouve ses inspirations, allant de la Jamaïque à Cuba, à la musique de rue colombienne qui puise son énergie dans le métissage culturel des rythmes traditionnels et modernes. La salsa investit la scène et gagne peu à peu la rue, le public ne s’y est pas trompé, la fête est là! Les créations du groupe offrent un panorama musical toujours complet mêlant électro, cumbia (musique de danse et de fête née en Colombie), reggae, rumba, flamenco et groove latino. Sur scène, Bruno Garcia « L’agitateur latino » est entouré de 7 musiciens : Ivan Darroman Montoya (percussions), Christophe Gallizio (batterie), Arensidio Sarmiento Camacho (basse), Philippe Anicaux (trompette), Christophe Moura (trombone), Aldo Santiago Medina Caballero (claviers, accordéon), Hector Gomez Guilbeaux (chant). Sergent Garcia, attaché à son authenticité chaleureuse, fait voyager les foules depuis de nombreuses années dans les latitudes sud-américaines. Rappelons-nous les consonances caribéennes, les rythmes salsa, les influences reggae de quelques albums comme « Un Poquito Quemao » (1999), « Sin Fronteras » (2001), « Mascaras » (2006).

(c)rédits photo: Isa Harsin 

 

Gallerie

Vidéos
Musique
Partager

Etiquettes

A propos de l'auteur

Isa Harsin

Isa Harsin

Twitter Site web

Passionnée, curieuse, généreuse, rieuse, attentive, une personnalité bien décidée à empoigner la vie. La photographie constitue un moyen d’observation riche et vaste dont Isa a emprunté très tôt le chemin. Elle est une observatrice de la vie et ses reportages photos témoignent bien de son univers : le regard sur le monde et l’attention portée à l’autre. Ses premières expériences ont débuté avec des reportages terrain et des sujets d’investigation pour le journal France Soir. Aujourd’hui, Isa propose son savoir faire dans différents domaines : musique (concerts Sergent Garcia, Kinsy Ray), créations artistiques (sculptures, peinture), cinéma, mode (défilé de mode d’Anne de Laplace), sport (PSG Handball), les entreprises (convention Prosodie, lancement Pernod, reportage et séminaire international des fédérations de chiens guides d’aveugles, hôtellerie de luxe, portraits de dirigeants, le médical) mais aussi dans le cadre d’opérations événementielles (vernissage, salons). Elle est photographe chez SIPA PRESS mais aussi au sein du Groupe George V et du Groupe Art’s. Son rôle en tant d’ambassadrice de l’Europe Association ONG Macadam Madagascar traduit son engagement pour les causes humanitaires. Elle s’est investit par ailleurs auprès d’enfants dans le cadre d’ateliers qu’elle a animé, et écrit comptines et histoires.